Peindre comme un pro en utilisant le bon pinceau

0
708

Qu’y a-t-il de plus rageant que d’avoir à sa disposition des outils inappropriés ou de qualité médiocre quand il faut effectuer des travaux de peinture ou de vernissage? On se décourage vite quand il y a plus de poils au mur que dans le pinceau. Ah, si seulement on avait dépensé un peu plus d’argent!

Faites le bon choix!

Notre petit guide des pinceaux (les plus courants) vous apprend quel pinceau est le mieux adapté à quelle tâche, quelles sont les propriétés des poils et dans quels cas utiliser les uns et les autres. Disons-le d’emblée: un pinceau de grande qualité se distingue par ses excellentes propriétés d’ab-sorption et de distribution de la peinture, par sa stabilité de forme et sa souplesse constantes et par le fait qu’il ne perd pas ses poils pendant l’application de la peinture.

Pinselkunde - Rund- oder RingpinselLe pinceau rond

La touffe des pinceaux ronds a une section arrondie et leur manche en bois brut a une forme conique. Le pinceau rond tient bien en main et il se guide facilement. Il est donc très indiqué pour les endroits compliqués et difficiles d’accès. En faisant tourner légèrement le manche du pinceau pendant l’application de la peinture, on obtient une surface de peinture lisse.

Einsatzgebiet: Particulièrement approprié pour l’application de peinture et de vernis sur des surfaces réduites comme fenêtres, meubles, portes, mais aussi sur des tuyaux et dans des coins.

Voir l’assortiment de pinceaux ronds


Pinselkunde - Flach- oder LackierpinselPinceau plat ou pinceau à peinture

Ce pinceau possède un manche plat ou en forme de queue de castor. Les poils sont serrés dans de larges viroles en métal et on utilise ces pinceaux la plupart du temps pour des travaux de peinture. Disponibles en différentes tailles, ils sont maniables.

Domaines d’emploi: pour travaux de glacis, peinture et laquage de tous types, notamment de surfaces étendues, par ex. meubles et portes.

Voir l’assortiment de pinceaux plats


Pinselkunde - FlächenstreicherPinceau plat large

Comme son nom le suggère, ce pinceau est destiné aux surfaces étendues et il est disponible en différentes tailles.

Domaines d’emploi: pour travaux de glacis, peinture et laquage de tous types, notamment de surfaces étendues, par ex. façades, planchers, clôtures et terrasses en bois.

Voir l’assortiment de pinceaux plats larges


Pinselkunde - HeizkörperpinselPinceau à radiateur

Le pinceau à radiateur se distingue par son long manche coudé et par sa virole renforcée. Utilisé à l’origine pour peindre des radiateurs, on l’emploie aujourd’hui volontiers pour appliquer une sous-couche de peinture dans des coins et sur des angles de locaux à peindre et pour atteindre des endroits difficiles d’accès.

Domaine d’emploi: travaux de peinture simples, emplacements difficiles d’accès comme par ex. à l’arrière de radiateurs, coins, niches et murs.

Voir l’assortiment de pinceaux pour radiateurs


Pinselkunde - PlattpinselPinceau plat

Ce pinceau fait partie de la famille des pinceaux à radiateurs. Sa forme coudée permet d’appliquer de la peinture dans les angles les plus étroits. Particulièrement approprié pour les bords inté-rieurs et les feuillures de fenêtres.

Domaine d’emploi: endroits difficiles d’accès, bords intérieurs et feuillures de portes et de fenêtres.

Voir l’assortiment de pinceaux plats


Pinselkunde - FassadenstreicherPinceau à façade

Ce pinceau est un modèle spécial particulièrement approprié pour l’application de produits pour façades. Il ne convainc pas seulement pour les travaux de façade, mais aussi en intérieur, particu-lièrement sur des surfaces étendues, grâce à la surface importante de ses poils et à sa bonne efficacité.

Domaine d’emploi: travaux de peinture de toute nature, notamment sur murs et façades.

Voir l’assortiment de pinceaux à façades


Les poils – naturels, synthétiques ou mélangés?

Les poils naturels sont assurément le matériau le plus ancien dont on a fait les pinceaux et que l’on utilise encore aujourd’hui. On dispose maintenant cependant de différents matériaux synthétiques de grande qualité, mais qui n’ont pas encore entièrement supplanté les matériaux naturels. On vérifiera pour chaque application quel type de poils convient le mieux.

Poils naturels (ou poils de Chine)

Les poils naturels sont appréciés pour leur qualité particulièrement élevée. Ils sont obtenus à partir des poils de porcs ou de sangliers chinois. Les poils de porcs possèdent d’excellentes propriétés pour la confection de pinceaux. Leurs extrémités se séparent en plusieurs fibres fines (comme les fourches des cheveux humains). Cette particularité assure une bonne absorption et une distribution régulière de la peinture. Les poils naturels sont particulièrement absorbants et résistants, mais ils sont aussi très sensibles. Comme ils «gonflent» volontiers, il ne faudrait pas les utiliser pour les peintures et les lasures diluées à l’eau. Ils sont revanche excellents pour les peintures solvantées.

Poils synthétiques

Ces poils sont fabriqués de manière artificielle en suivant l’exemple de la nature. Eux aussi peu-vent avoir des extrémités fendues selon la qualité recherchée mais ils sont résistants et simples à nettoyer. On distingue les poils en polyester, en nylon et en silverpren. Tous trois résistent aux solvants. Les poils en nylon sont particulièrement indiqués pour l’application de décapant ou de colle alors que les poils en polyester sont parfaits pour les peintures diluées à l’eau ou les produits de protection du bois. Les poils en silverpren sont destinés à l’application de couches de fond.

Poils mélangés

Ils allient dans un pinceau les propriétés avantageuses des poils naturels et synthétiques, à savoir la solidité des poils synthétiques avec les propriétés de résistance et d’absorption des poils naturels. Leur nettoyage est aussi très facile.


Entretenez vos pinceaux comme il faut!

Pour profiter longtemps de vos pinceaux, pour qu’ils soient encore en forme et n’aient rien perdu de leur élasticité la prochaine fois que vous les utiliserez, suivez ces quelques conseils d’entretien:

  • Après utilisation, essuyez d’abord convenablement le pinceau sur un papier (par ex. du journal) pour en retirer le plus possible de peinture.
  • Lavez ensuite le pinceau avec beaucoup d’eau. Ne le laissez pas sécher sans l’avoir nettoyé. Frottez bien sous l’eau afin de détacher tous les pigments. Pensez aussi à nettoyer le bord de la virole.
  • Pour les peintures et vernis à base de solvant, utilisez un nettoyant approprié ou un diluant. Pour les huiles ou les peintures à base de résine synthétique, de préférence de la térébenthine. Les peintures à dispersion se diluent à l’eau et il est donc très facile de nettoyer les pinceaux avec de l’eau.
  • Ne déposez pas les pinceaux sur les poils pour les faire sécher car cela les déformerait. Pour les conserver, posez-les plutôt à plat ou suspendez-les.
  • Les pinceaux neufs ont parfois tendance à perdre quelques poils. Pour qu’ils ne se retrouvent pas dans la peinture fraîchement étalée, essuyez simplement le pinceau sur un chiffon ou sur la paume de votre main avant de l’utiliser.

Important: ne jetez pas à l’égout les peintures et les produits de nettoyage nocifs pour l’environnement. Éliminez ces produits comme il se doit!


Lécture recommandée

⇒ Conseils pour l’entretien des terrasses en bois

⇒ Comment trouver les lames correctes!

 

Beitrag teilen auf:
Bloggt über Produktneuheiten, Anwendungsbeispiele und Tipps & Tricks | Écrit sur de nouveaux produits, des exemples d'application et des trucs et astuces | Scrive su nuovi prodotti, esempi di applicazione, consigli e trucchi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here