Protegez vos mains de manière efficace contre les blessures!

0
764

Pourquoi porter des gants de protection?

Les mains sont sans doute l’outil de travail le plus important de chaque artisan et pour le travail sur les chantiers. Soulever, transporter, visser, clouer des objets – tout cela ne serait pas possible sans des mains saines. Il est d’autant plus important de les protéger des risques auxquels elles sont confrontées dans le travail quotidien.

Contre quels dangers les gants protègent-ils?

La bonne paire de gants protège des dangers

  • mécaniques (matériaux tranchants, pointus ou à angles vifs)
  • thermiques (flammes, chaleur, froid)
  • chimiques et biologiques (matériaux toxiques, infectieux, corrosifs ou irritants)
  • de rayonnement
  • liés aux salissures
  • d’énergie électrique

Les critères suivants sont à considérer lors de l’achat

Un bon gant de protection ne devrait

  • pas trop compromettre le sens du toucher du porteur
  • ne pas trop limiter la capacité d’agrippement
  • être antidérapant de préférence
  • être ajusté parfaitement et être ergonomique
  • ne pas avoir de coutures gênantes
  • ne pas créer de points de pression

Veillez aux différentes catégories!

En fonction du degré de risque du travail à accomplir, les gants de protection sont subdivisés en trois catégories CE. Plus le risque et le danger associé sont élevés, plus la catégorie relative au besoin de protection sera élevée. Le tableau suivant répertorie les catégories:

Degré de protection Effet Exemples d’application
Catégorie I Protection des risques faibles
  • Travaux de nettoyage avec des produits de nettoyage doux
  • Travaux de réparation
  • Travaux de jardinage
Catégorie II Protection des risques modérés
  • Maniement en rapport avec des travaux mécaniques
Catégorie III Protection des risques élevés
  • Maniement en rapport avec des produits chimiques
  • Travaux soumis à des températures extrêmes

Les gants sont testés conformément à ces normes

Il existe une norme de base pour les gants de protection: EN 420. Celle-ci garantit que le gant de protection a réussi avec succès le test requis pour la normalisation. En outre, le fabricant du gant de sécurité doit, conformément à la norme, y marquer les informations suivantes:

  • Nom du fabricant
  • Description d’article
  • Marquage CE
  • Pictogramme
  • Eventuellement la date d’expiration

Les gants de protection qui protègent des dangers mécaniques (coupures, etc.) sont testés selon la norme EN 388t. Concrètement, il s’agit de gants anticoupures, gants mécaniques et gants de montage. Le test consiste à vérifier la résistance à l’abrasion, aux coupures, aux déchirures et à la perforation et utilise une classification qui va des chiffres 1 à 4. Plus le niveau est élevé, plus la performance du gant au niveau de la protection sera meilleure.

Les gants qui d’une part sont certifiés selon la norme EN 388 et répondent en plus à la norme EN 374 protègent des produits chimiques (gants de protection chimique). Pour savoir contre quels produits chimiques concrets un gant protège efficacement est indiqué en lettres A à L.

Les gants de soudeur sont en plus testés selon la norme EN 407, car ils doivent à la fois offrir une protection des dangers mécaniques et thermiques. Des gants de soudeur spéciaux, qui répondent à ces exigences, sont listés sous une norme propre: EN 12477. On distingue les gants de soudeur

  • qui offrent une faible dextérité (A) et qui sont utilisés pour le soudage MIG/MAG ou pour les travaux de soudage à courants élevés et ceux,
  • qui offrent une grande dextérité (B) et qui sont utilisés pour les travaux de soudage WIG ou à courants faibles.

Exemples des différents types de protection et applications

Gant de travail en croûte de cuir

Principalement destinés aux environnements de travail secs de la catégorie II à risque modéré, comme les travaux provoquant des étincelles. Grâce au cuir robuste de première qualité, elles ne parviennent pas à pénétrer le matériel. La protection des ongles, articulations et poignets offre une protection accrue des objets pointus de l’extérieur.

 

Gant de soudeur

Les gants de soudeur sont, en raison de leur fabrication en cuir de première qualité, particulière-ment résistants et robustes, surtout pour les travaux à haut dégagement de chaleur, comme c’est le cas pour les travaux de soudage. Leur utilisation est classée avant tout dans la catégorie II des environnements de risques. La surface en cuir protège en plus contre les cordons de soudure et les étincelles. Ils sont la plupart du temps munis d’une manchette qui recouvre et protège le bras.

 

Gant de protection chimique

Protection spécialement efficace contre les produits chimiques et liquides, en particulier contre une multitude d’alcalis, acides, graisses, huiles et solvants. Le profilé losange sur les paumes assure une préhension sûre, même sur les surfaces glissantes. Afin d’éviter que des matières dange-reuses viennent en contact avec la peau ou les manches, elles ont une manche longue. Utilisation: environnements de travail à risque élevé, catégorie III.

 

Gant de protection anti-coupures

Gant de travail résistant aux coupures et à l’abrasion, assurant un standard de sécurité accru. Par rapport à un gant de travail classique, celui-ci est soumis à des normes légales. Les matériaux durs ou ayant des arêtes tranchantes ainsi que les éléments de construction et les machines peuvent entre autres causer des contusions, des écorchures, des coupures et des piqûres. Ce gant vous en protège. Catégorie II.

 

Gant de travail en jersey

Se distinguent par leur conception légère et leur confort agréable à porter. Conviennent pour les charges légères ou mécaniques dans le domaine du travail de montage, d’expédition et électrique présentant de faibles risques. Ils peuvent également être portés comme sous-gant dans le domaine de la protection thermique ou contre le froid. Catégorie I.

 

Conclusion

En raison des nombreux critères qui sont à considérer lors de l’achat d’un gant de protection, il peut sembler plutôt difficile de trouver la paire adéquate. Mais sachant que même de petites blessures aux mains peuvent entraîner des dommages importants, voire irréparables comme des paralysies, troubles sensoriels ou limitations de l’ampleur des mouvements, il va sans dire que cela vaut dans tous les cas la peine de prendre du temps pour étudier les différents points de contrôle. N’oublions donc pas: la protection des mains est une des plus importantes précautions de sécurité dans l’artisanat qui soient.


 

 

Beitrag teilen auf: