Les chaussures de sécurité ne sont pas toutes identiques!

0
571

Comment protéger correctement vos pieds au travail…

Les chaussures de sécurité, chaussures de protection et chaussures de travail existent sous différentes formes et classes de protection. Quelle chaussure de sécurité il faut porter dans quelle entreprise dépend fortement des tâches à accomplir et des dangers qui peuvent survenir au travail. Pour choisir les bonnes chaussures de sécurité, non seulement des facteurs comme la nature du sol sont très importants, mais également la résistance et le confort sont à prendre en considération.

En règle générale, l’employeur s’occupe de l’approvisionnement et prend en charge les frais. Il est toutefois important d’impliquer les collaborateurs dans le choix des chaussures pour favoriser la motivation de les porter.

De quels risques les chaussures de sécurité protègent-elles?

Les chaussures de sécurité protègent des catégories de risques suivantes:
Risque général Dérapage, trébuchement et torsion
Risque mécanique Chutes d’objets ou objets roulants, présence d’objets pointus ou aiguisés sur le sol, clous, copeaux métalliques, débris, etc.
Risque thermique Froid, chaleur, projection d’étincelles, métal liquide, bavures de soudure ou vapeur
Risque chimique Acides, substances alcalines, solvants, huiles et hydrocarbures, détergents ou lubrifiants réfrigérants
Risque électrique Par l’utilisation de produits mécaniques sous tension ou par décharge électrique due à la charge électrostatique

A quoi faut-il faire attention en choisissant ses chaussures?

Mise à part une semelle stable et antidérapante, veillez également à ce que la coupe soit bien ajustée, c’est-à-dire au rapport entre la largeur et la longueur du pied et à la hauteur du cou-de-pied. L’absorption du choc du pied sur la semelle permet de ménager les articulations et l’appareil locomoteur. Pour les différents poids corporels, il existe des chaussures diverses. Pour jouir d’un climat agréable dans la chaussure, il est important qu’elle soit munie de matériaux intérieurs haut de gamme en cuir ou en tissu. Enfilez en plus des chaussettes adéquates, par exemple en bambou (M051053006), matière qui absorbe 4 fois mieux l’humidité que le coton, et utilisez des déodorants antibactériens pour les chaussures (M437250999). Procurez-vous idéalement deux paires de chaussures de sécurité différentes et interchangez-les quotidiennement. Vous améliorez ainsi d’une part l’hygiène des pieds et d’autre part vous réduisez la formation de corne et de callosités.

La protection des pieds est assujettie à deux normes ISO, soit EN ISO 20344 et EN ISO 20345. La norme 20344 décrit comment et avec quels moyens la sécurité des chaussures est à vérifier. En d’autres mots, elle spécifie les procédés de vérification pour les chaussures de sécurité, de protection et de travail. La définition des exigences minimales et des exigences supplémentaires (facultatives) auxquelles sont soumises les chaussures de sécurité est stipulée dans la norme 20345.

Voici un aperçu des différentes normes!

Autres spécifications

 

 

 


 

Beitrag teilen auf:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here